Violences en Guadeloupe: les habitants de l'île commencent à subir des pénuries

par BFMTV

Nouvelle nuit de tension en Guadeloupe, une semaine après le début de la grève générale. Le couvre-feu de 18h à 5h est prolongé jusqu'à dimanche. Les forces de l'ordre ont de nouveau été la cible de tirs à balle réelle hier. Des carcasses de voitures calcinées et des débris de barricades jonchent les rues du Gosier et de Pointe-à-Pitre. Les magasins sont fermés. Les guadeloupéens commencent à subir des pénuries.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.