Violences dans les manifestations: Cazeneuve crie au "mensonge"

par BFMTV

Alors que la droite et certains syndicats de policiers accusent le gouvernement d'être responsables des débordements qui ont émaillé les récentes manifestations, Bernard Cazeneuve crie au "mensonge". "Certains ne peuvent pas nous mettre en cause sur le terrain des effectifs puisqu'ils ont en ont beaucoup supprimé là où nous en créeront beaucoup (…) et laissent entendre que nous ne donnons pas les instructions qui vont bien pour que la fermeté s'impose dans les manifestations", a déploré le ministre de l'Intérieur mercredi à la sortie du conseil des ministres. Il a rappelé avoir donné des consignes de "fermeté à l'égard des casseurs" et demandé un "usage proportionné de la force".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.