Vingt-six ans après, le faux docteur Romand libéré

par afp


Après 26 ans de détention, Jean-Claude Romand, le faux médecin de l'OMS condamné à perpétuité pour avoir tué son épouse, ses deux enfants et ses parents, a obtenu une libération conditionnelle et devrait sortir de prison avant l'été. Romand, condamné en 1996, était libérable depuis 2015, après une période de sûreté de 22 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.