Valls tacle Jacob, et l’UMP au passage, sur la réforme du collège

par Libé Zap

Le Premier ministre a une fois de plus monté le ton dans l’hémicycle. «Vous vous opposez à une réforme que vous auriez pu soutenir !», a-t-il lancé en réponse à une question posée par Christian Jacob sur le décret de la réforme du collège. «Et uniquement au nom d'une opposition frontale et stérile, vous avez décidé maintenant de vous opposer à cette réforme et de rejoindre, y compris dans les critiques, ceux qui sont très loin de vos positions.»

«Au fond, si vous aviez vous à écrire une réforme ou un décret. Que proposeriez-vous ?», a demandé Manuel Valls. «Pas évidement ce que réclamait hier, par exemple, les enseignants qui manifestaient. Vous proposeriez ce que Monsieur Le Maire est en train de proposer : une école de la sélection. Une école qui tourne le dos au principe même de la République, c'est-à-dire l'égalité». «Ayez le courage, devant les Français, de faire vos propositions et eux-mêmes se rendront compte de la démagogie qui est la votre, et votre volonté de détruire l'école», a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.