Valls : «Pour assurer la sécurité des Français, on doit restreindre un certain nombre de nos libertés»

par Libé Zap

Au lendemain du discours de François Hollande devant le Parlement réuni en congrès à Versailles, le Premier ministre défend ce mardi sur France Inter la politique sécuritaire de mise en cette période d'état d'urgence. Alors que le président de la République a annoncé vouloir intégrer dans la Constitution la prolongation de ce dispositif pour les trois prochains mois, Manuel Valls affirme que les propositions de lois respecteront «le droit et nos libertés fondamentales». Mais il avoue aussi que «pour assurer la sécurité des Français, parfois on doit restreindre un certain nombre de nos libertés».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.