Valls: "Le droit d'asile ne se découpe pas en tranches"

par afp

Manuel Valls a critiqué jeudi 10 septembre la proposition de Nicolas Sarkozy de créer un statut provisoire de "réfugié de guerre" pour certains migrants, en répondant que "le droit d'asile ne se découpe pas en tranches". Durée: 00:47

Vos réactions doivent respecter nos CGU.