Une journaliste française expulsée de Chine après un article sur la politique antiterrorriste de Pékin

par euronews (en français)

La journaliste française Ursula Gauthier devra quitter la Chine. Pékin a confirmé l’expulsion imminente de la correspondante de L’Obs. Ses articles sur la politique antiterroriste chinoise dans la province musulmane du Xinjiang ont fortement déplu aux autorités. C’est la deuxième journaliste femme expulsée de Chine depuis 2012.

Ursula Gauthie est très officiellement accusée de “défendre des actes terroristes”, dans un communiqué mis en ligne samedi sur le site du ministère chinois des Affaires étrangères. L’article mis en cause publié sur le site internet de L’Obs et intitulé “Après les attentats, la solidarité de la Chine n’est pas sans arrière-pensées” se penchait sur la réaction de Pékin après les attaques meurtrières du 13 novembre à Paris.

Ursula Gauthier y décrivait les mesures répressives et la politique “antiterroriste” des autorités chinoises au Xinjiang, région en proie depuis deux ans à une recrudescence de violences. Berceau de la minorité musulmane turcophone des Ouïghours

Vos réactions doivent respecter nos CGU.