Un médecin veut empêcher Jérôme Cahuzac d'exercer son métier

par 6MEDIAS

Jérôme Cahuzac pourra-t-il un jour retrouver une vie professionnelle normale de médecin, comme si de rien n'était ? Alors que l'ancien ministre fait son mois de remplacement en Guyane, son confrère, le docteur Alain Choux, vient d'envoyer un courrier bien salé au président du conseil de l'ordre des médecins de Corse du Sud dont dépend l'ancien homme politique. "Il ne me reste donc plus qu'à porter plainte contre le docteur Jérôme Cahuzac qui a manifestement bafoué les bases de notre exercice médical. Bien entendu, après une tentative de conciliation, je saisirai le Conseil disciplinaire de l'Ordre des médecins pour demander une radiation de ce repris de justice", peut-on lire dans un extrait de la lettre révélée par le JDD. Un "repris de justice" donc car Jérôme Cahuzac a été condamné en mai dernier à 4 ans de prison dont deux ferme et 300 000 euros d'amende pour "fraude fiscale" et "blanchiment de fraude fiscale". "Sauf erreur ou omission de ma part, lors de mon inscription à l'Ordre des médecins de Paris, j'ai dû fournir une copie certifiée conforme qui confirmait que mon casier judiciaire était vierge de toute condamnation", écrit le docteur Choux. "Attention, M. Cahuzac a déjà été sanctionné disciplinairement", rappelle au JDD le porte-parole du Conseil national de l'ordre des médecins. Dans l'immédiat, le conseil départemental de l'ordre des médecins d'Ajaccio et l'avocat de Jérôme Cahuzac Antoine Vey n'ont pas répondu aux sollicitations du JDD.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.