Un accord aurait été trouvé entre BNP Paribas et les Etats-Unis - 23/06

par BFMTV

Selon le "Wall street journal", BNP Paribas et la justice américaine sont sur le point de conclure un accord à l'amiable. Au départ, il aurait été question d'une amende s'élevant à plus de 10 milliards de dollars. Finalement, le compromis coûterait huit à neuf milliards de dollars. La première banque française et deuxième banque de la zone Euro est accusée d'avoir violé des embargos américains entre 2002 et 2009.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.