Thomas Thévenoud : «Les moyens juridiques de faire interdire UberPop existent»

par libezap

Depuis l'arrivée d'UberPop en France, les taxis manifestent leur mécontentement contre les VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur). Ce jeudi matin, ils sont des milliers à bloquer les gares et les aéroports pour dénoncer une cette pratique illégale. Quitte à recourir à la violence.

Le député socialiste Thomas Thévenoud, auteur de la loi qui encadre les VTC, a déclaré sur France Info qu'un article de ce texte permet de «mettre fin à UberPop». «L'article 12, dans la loi qui porte mon nom, interdit explicitement Uberpop», détaille-t-il. «UberPop, c'est du taxi clandestin. Ce n'est pas qu'un problème franco-français. UberPop a été interdit dans de nombreuses villes partout dans le monde.»

Pour ce qui est des violences des taxis, l'ancien secrétaire d'Etat considère qu'«on a le droit de manifester dans ce pays». «C'est normal de défendre ses revendications, mais on doit le faire dans le calme parce qu'il y a eu des agressions que je condamne». Il appelle tous les taxis «au calme et à la responsabilité.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.