Syrie : représailles après l'attaque chimique présumée ?

par euronews-fr

Selon l'agence de presse officielle syrienne, un aéroport militaire a été bombardé par des missiles tôt ce matin. Le Pentagone nie toute implication.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.