Surirradiés d'Epinal: une victime témoigne

par afp

Le président de l'Association vosgienne des surirradiés de l'hôpital d'Epinal (AVSHE), Philippe Stabler, a détaillé lundi au micro d'RTL les douleurs quotidiennes qu'il ressent depuis six ans et demi, alors que le procès de cet accident, le plus grave de radiothérapie survenu en France, débute lundi 24 septembre à Paris. Durée: 01:08

Vos réactions doivent respecter nos CGU.