Suicides à France Télécom: ouverture du procès

par afp


C'est la première fois qu'une entreprise du CAC 40, l'indice de la Bourse de Paris, est jugée pour "harcèlement moral": dix ans après la vague de suicides à France Télécom, le procès de ses ex-dirigeants, dont son ancien patron Didier Lombard, s'est ouvert devant le tribunal correctionnel de Paris, lundi 6 mai.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.