Suicide d'enfants: sans doute plus qu'on ne le croit selon un rapport

par afp

Il y a sans doute davantage de suicides d'enfants que les statistiques le laissent penser car certains décès, considérés comme accidentels, s'assimilent à une forme de suicide, estime Boris Cyrulnik dans un rapport qu'il a remis jeudi 29 septembre au gouvernement. Le psychiatre y recense les facteurs de risque - isolement, conflits familiaux, harcèlement à l'école - et le retour du dialogue comme lutte contre ce "problème de santé publique". Durée 00:58

Vos réactions doivent respecter nos CGU.