Sud Radio : Henri Guaino mis à la porte

par 6MEDIAS

Entre Sud Radio et Henri Guaino, l'aventure est désormais terminée. Éditorialiste pour la station depuis septembre dernier, l'ancien député Les Républicains vient d'être poussé vers la sortie. L'ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy l'a annoncé mardi sur son compte Facebook, comme l'a repéré franceinfo. "J'arrête aujourd'hui ma chronique quotidienne sur Sud Radio à la demande du directeur général de l'antenne. N'ayant aucun engagement ni aucune obligation l’un envers l'autre, cette décision ne me pose en elle-même aucun problème de principe. Ce qui me pose un problème c'est la raison de ce choix", a-t-il écrit. Avant de détailler les raisons de son éviction. "Il paraît que je n'aurais pas dû prendre la défense de Nicolas Sarkozy dans l'émission présentée par Apolline de Malherbe sur BFMTV le dimanche 25 mars de 12 heures à 13 heures".

Si Henri Guaino dénonce "une police de la pensée" chez certains médias, le patron de Sud Radio, a tenu à justifier la mise à l'écart de l'ancien député lui aussi sur Facebook. "Henri Guaino s’était engagé à ne plus faire de politique partisane. Or, il est allé sur un média, de sa propre initiative et sans nous avertir, s’exprimer dans une émission politique, seul invité, sans contradicteur, se présentant néanmoins comme 'éditorialiste Sud Radio'. Je ne peux cautionner ce mélange des genres".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.