«Si le Front national est fort, c'est que les autres sont faibles» assure Michel Barnier

par Libé Zap

Invité d'iTélé ce jeudi, l'ancien commissaire européen soutient le positionnement de Nicolas Sarkozy qui lance ce matin un appel aux électeurs du Front national dans une interview accordée au magazine Valeurs actuelles.

L'ancien ministre de l'Agriculture justifie le positionnement du président du parti Les Républicains qui cherche, selon lui, «à retrouver la confiance des citoyens» en s'adressant aux électeurs «déçus» qui ont choisi la voix de l’extrême droite. «Si le Front national est fort, c'est que les autres sont faibles» assure Michel Barnier, pour qui le parti Les Républicains souhaite «retrouver une crédibilité» avant les élections présidentielles de 2017.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.