Samia Maktouf (avocate de victimes des attentats de janvier 2015): "Notre démocratie est en danger"

par BFMTV

Un professeur d'histoire-géographie, qui avait montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, a été décapité par un jeune homme de 18 ans à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Samia Maktouf, avocate de victimes des attentats de janvier 2015, fait part du "sentiment de colère" des proches des victimes des attentats de janvier 2015.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.