Rythmes scolaires: les 55 maires n'ont "pas un comportement civique" juge Vincent Peillon -13/11

par BFMTV

55 maires redoutent de ne pouvoir financer la réforme des rythmes scolaires et menacent d'augmenter les impôts locaux. Vincent Peillon, le ministre de l'Education nationale, estime ce mercredi qu'ils n'ont "pas un comportement civique."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.