Riverains du crack : "Je me retrouve à épier les toxicomanes. Je ne me reconnais plus"

par Le Parisien

Trois riverains du Jardin d'Eole, dans le XIXe arrondissement de Paris racontent l'enfer du crack vu de près. Une situation que la mairie de Paris a promis de régler d'ici la fin du mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.