Respect des mesures sanitaires: pour Anne Souyris, "au bout d'un an, les gens ne savent plus très bien à quelle injonction obéir ou désobéir"

par BFMTV

À Paris, les apéros de rue se multiplient. Plusieurs bars et restaurants font de la vente à emporter, et les clients consomment à proximité de leurs établissements. Avec le beau temps attendu ce week-end, il va falloir gérer l’afflux de clients. Pour Anne Souyris, adjointe EELV à la santé à la maire de Paris, "au bout d'un an, les gens ne savent plus très bien à quelle injonction obéir ou désobéir"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.