Renault: Fiat Chrysler retire son offre de fusion

par afp


Le constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler a confirmé jeudi 6 juin qu'il retirait son offre de fusion avec Renault, jugeant qu'il ne parviendrait pas à obtenir un accord du gouvernement français. Fiat Chrysler "reste fermement convaincu" de l'intérêt de son offre mais "les conditions politiques ne sont actuellement pas réunies, estime le constructeur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.