Renaud Lavillenie, en cinq sauts

par Libé Zap

Deuxième perchiste à franchir la barre symbolique des six mètres en juin 2009, Renaud Lavillenie est entré dans l'Histoire de l'athlétisme français. Depuis, rien ne lui résiste. Cinq titres de champion de France, trois aux championnat d'Europe, une médaille d'or aux Jeux olympiques de Londres et un record du monde vieux de plus de 20 ans arraché sur les terres du grand Sergueï Bubka à Donetsk, en Ukraine. Seul titre qui lui résiste, celui de champion du monde, qu’il tentera de décrocher ce lundi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.