Rats, punaises de lit et périphérique : le calvaire sans fin des habitants de la cité « Python »

par leparisien

9 années à entendre les souris gratter les murs, voir ramper les cafards dans la salle de bains et respirer l’air pollué du périphérique parisien. Comme de nombreux habitants de la cité « Python » encaissée aux frontières du XXe arrondissement de Paris, Faïma Deneche perd espoir d’être relogée mais continue à se battre. Depuis 2011, cette locataire des tours d’habitation les plus « pourris » de la capitale, alerte sur les conditions de vie dans la cité. Et si le 2 février, le Conseil de Paris a validé le coup d’envoi d’une reconfiguration complète de l’ensemble HLM étalée jusqu’en 2026, elle, réclame un départ dès 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.