Radicalisation: Marc Trévidic souhaite qu'il y ait "un organisme" qui puisse "faire l'évaluation la plus fine possible de la dangerosité d'un individu"

par BFMTV

En France, 9.000 personnes sont suivies pour radicalisation. Parmi elles, combien font partie de services publics? La question est posée depuis l'assassinat de quatre policiers par l'un des leurs en octobre 2019 à la préfecture de police de Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.