Rachida Dati insulte des journalistes de «petits merdeux»

par Libé Zap

La député européenne a dérapé ce vendredi matin. Visiblement très à l'aise en compagnie de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV et RMC, l'ancienne ministre de la Justice s'est lâchée. Récemment pointée du doigt pour des factures trop élevées lors de son mandat de Garde des Sceaux sous Nicolas Sarkozy, elle rappelle que ce rapport de la Cour des comptes ne «la met pas du tout en cause».

La raison de la polémique ? «Ces petits merdeux de journalistes, lance la maire du VIIe arrondissement de Paris, qui vous appellent un quart d'heure avant, qui se prennent pour des procureurs en disant "Il parait que" sans regarder le fond». Rachida Dati tient tout de même à rectifier le tir. «Ce sont des dépenses de frais de représentation qui ont été réalisés au nom du ministère et pas de celui de Rachida Dati», a-t-elle assuré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.