«Quelque chose en moi me dit de ne pas abandonner»

par Le Parisien

70 après avoir été arrêté et envoyé en camp de concentration, Addy Fuchs se laisse encore parfois happer par ses souvenirs. Pour que « les jeunes sachent », celui qui a été arrêté à 16 ans alors qu'il s'apprêtait à passer en zone libre continue de rencontrer des classes de CM2, de collège ou de lycée. Partager son incroyable récit, un devoir, une obligation ? « C’est encore plus fort, je n’ai pas de mots. Je dois le faire, c’est tout ». Mais s’il parle, il ne dit pas tout. « Il y a des choses que je ne raconterai jamais. A personne », esquive-t-il pudiquement.

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.