Que risquent "les décrocheurs" de portraits de Macron jugés ce mercredi?

par BFMTV

128 portraits officiels d'Emmanuel Macron ont été décrochés dans plusieurs mairies depuis le début de l'année. Des vols réalisés par des militants écologistes pour dénoncer "l'absence de mesures fortes en faveur du climat". Ils risquent jusqu'à 5 ans de prison et 75.000€ d'amende.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.