Quand l'Assemblée nationale apprend debout l'"abominable attentat" de Conflans-Saint-Honorine

par LeHuffPost

“Avant de lever la séance, je voudrais vous dire un mot...” Ce vendredi 16 octobre au soir, avant de laisser les députés prendre une pause dans leurs débats à l’Assemblée nationale, le président de séance du jour, Hugues Renson, a tenu à avoir une pensée pour l’enseignant décapité plus tôt dans la journée dans les Yvelines.

Les élus avaient effectivement pris connaissance durant leurs discussions cet acte, dont l’auteur a été abattu par les forces de l’ordre à Éragny-sur-Oise, dans le Val d’Oise, après avoir commis son attaque dans la commune voisine de Conflans-Sainte-Honorine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.