Proches et victimes du 13 novembre se recueillent avec des roses et des petits mots

par LeHuffPost

Les hommages aux victimes des attentats jihadistes du 13 novembre 2015 à Paris et en Seine Saint-Denis ont réuni élus, officiers et proches et victimes des attaques qui ont fait 130 morts et plusieurs blessés.

Les hommages ont commencé peu après 9 heures aux abords du Stade de France à Saint-Denis, avec des dépôts de gerbe au pied de la plaque à la mémoire de l’unique victime, Manuel Dias, tué dans les explosions.

Sous un ciel gris, le maire de la ville Laurent Russier, et les ministres de la Justice, Nicole Belloubet, et de l’Intérieur Christophe Castaner, accompagnés de Laurent Nunez, ont observé une minute de silence. Ils se sont ensuite dirigés vers Paris et les terrasses des bars, restaurants et la salle de spectacle du Bataclan, tous visés par les fusillades. 

La matinée s’est conclue par un discours des représentants d’associations de victimes à la mairie du XIe arrondissement, où les familles et survivants ont présenté des roses blanches et accroché des petits mots à un olivier qui sera planté dans le “jardin du souvenir”.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.