Procès des djihadistes de Trappes : les peines s'échelonnent de 3 à 5 ans de prison

par Le Parisien

Quatre jeunes Français, trois hommes et une femme, qui avaient tenté de gagner la Syrie quelques jours après les attaques contre Charlie Hebdo en janvier 2015, ont été condamnés mercredi à des peines de trois à cinq ans d'emprisonnement par le tribunal correctionnel de Paris. Silhem Laidouni, seule présente lors du délibéré et unique prévenue à comparaitre libre, a été condamnée à 3 ans de prison dont un avec sursis. Les autres membres, Bilal Thagi (24 ans), Mansour Ly (22 ans) et Fayçal Aït Messoud (19 ans) ont été condamnés à des peines allant de 4 à 5 ans pour « association de malfaiteurs en vue de commettre des actes terroristes ».

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.