Priscilla, sinistrée depuis l'assaut du RAID à St-Denis

par Le Parisien

Les sinistrés de l'immeuble ravagé par l'intervention du RAID à Saint-Denis ne comprennent pas. Hébergés depuis 6 nuits dans un gymnase non chauffé et s'apprêtant à y passer une septième, ils réclament à l'Etat français un relogement et une reconnaissance en tant que victime du terrorisme. "J'ai peur pour mes enfants, je me sens abandonnée par l'état, on a pas vu un psychologue, ce n'est pas normal", témoigne Priscilla, maman de deux enfants de 5 et 6 ans. En tout 29 familles ont perdu leur logement dans l'assaut contre l'immeuble où logeaient les terroristes.

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.