Présidentielle: ces seniors répondent au "ni-Macron ni-Le Pen" des étudiants

par LeHuffPost

À tout juste une semaine du second tour de la présidentielle, plusieurs centaines de manifestants ont défilé, ce samedi 16 avril à Paris et dans une trentaine de villes, contre l’extrême droite. Dans le cortège parisien, des manifestants âgés ont notamment réagi à l’occupation de plusieurs universités par des étudiants, lesquels dénonçaient le duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. 

La journée de mercredi a été marquée par l’action de plusieurs étudiants exprimant leur mécontentement face au second tour. À la Sorbonne et à Sciences Po Paris notamment, des bâtiments ont été bloqués par des étudiants qui estiment que les questions écologiques et sociales sont les oubliés des programmes du président-candidat et de Marine Le Pen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.