Pour Thierry Solère, «il y a une forme d’angélisme de voir si peu de forces de l’ordre»

par Libé Zap

«Le deuil ne doit pas éluder les questions, éluder l’ouverture des yeux.» Le député des Hauts-de-Seine Thierry Solère s’est interrogé, ce lundi matin sur le plateau d’iTélé, sur l’envergure des moyens déployés à Nice pour le 14 juillet. Pour l’élu Les républicains, cela ne fait aucun doute : «Soit le dispositif a été mal calibré, soit la manifestation aurait dû être interdite. Et aujourd’hui, il va falloir apprendre à vivre dans un système où la France est en guerre à l’étranger. Et si nous organisons des grands évènements sur le sol national, il faut pouvoir les sécuriser ; si on ne le peut pas, il faut les interdire.»

Comparant le cas de la Promenade des Anglais à la problématique des fans-zones pendant l’Euro de football, Thierry Solère considère «qu’il y a une forme d’angélisme à voir si peu de forces de l’ordre et si peu de moyens mis en œuvre devant une telle menace».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.