Pour Patrick Klugman, "on n'attend pas, dans un procès où la dimension salafiste est au cœur des débats, une part de vérité des accusés"

par BFMTV

À la veille de l'ouverture du procès des attentats de janvier 2015 visant Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher, Me Patrick Klugman a expliqué ce mardi soir sur BFMTV ne pas attendre "une part de vérité des accusés" dans ce procès où "la dimension salafiste est au cœur des débats".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.