Pour Isabelle Balkany, cette peine d'inéligibilité "est une réelle confiscation du suffrage universel"

par BFMTV

Les Balkany jettent l'éponge. Ils ont annoncé ce mercredi à leurs adjoints qu'ils renoncent à se représenter au mois de mars aux municipales. Une réunion exceptionnelle a lieu à Levallois-Perret. Un peu plus tôt, le Parquet général a requis 10 ans l'inéligibilité en plus de la prison ferme contre le couple, jugé en appel pour fraude fiscale. Isabelle Balkany a réagi, estimant que cette peine d'inéligibilité est une réelle "confiscation du suffrage universel".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.