Pékin dément son implication dans l'affaire...

par euronews (en français)

Trois cadres dirigeants du groupe automobile français ont été mis à pied. Ils sont soupçonnés d'avoir reçu de l'argent sur des comptes à l'étranger en échange de secrets technologiques. Ces sommes proviendraient d'une société chinoise spécialisée dans la distribution électrique. ... http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.