Paroles de juicer : « Les trottinettes électriques, on les récupère avec des camions diesel »

par Le Parisien

Travail de nuit, changements des règles du jeu du jour au lendemain et très forte concurrence, ce nouveau boulot de juicer qui consiste à recharger les trottinettes en free floating, peut mettre les nerfs à rude épreuve.

Nous avons passé la nuit avec l'un d'entre eux qui a souhaité rester anonyme. Il récupère les trottinettes Lime, l'un des leaders du marché de la trottinette en free floating. Comme de nombreux confrères, il n'est pas employé par Lime mais travaille à son compte.

Nous n’avons pas eu l’autorisation de filmer la recharge des trottinettes. Les juicers livrent leurs chargements à un travailleur indépendant, qui facture un euro la recharge par véhicule. Des centaines de trottinettes, récupérées dans la nuit, sont branchées dans un box en banlieue parisienne. Enfin, elles sont remises en circulation dès le matin par les juicers pour une nouvelle utilisation.

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.