Paris et sa banlieue arrêtent Autolib', le dispositif de voitures électriques en libre-partage

par BFMTV

Paris et les communes de banlieue partenaires d'Autolib' ont voté jeudi la fin du dispositif de voitures électriques en libre-partage assuré depuis 2011 par le groupe Bolloré et plombé par un lourd déficit. Le Syndicat mixte Autolib' Vélib', qui réunit les 103 communes partenaires dont la capitale, a acté lors d'une réunion du conseil syndical la résiliation anticipée du contrat, refusant de verser les 233,7 millions d'euros demandés par le groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.