Otages français tués: changement de stratégie ?

par afp

La France et le Mali ont pointé du doigt lundi 10 janvier Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) après la mort de deux Français enlevés au Niger, où le ministre français de la Défense Alain Juppé est arrivé pour appeler la communauté française à la prudence. L'intervention militaire franco-nigérienne, même si elle s'est soldée par un échec, signerait le changement de stratégie de la France face aux terroristes, avec à la clé le risque d'une escalade militaire. Durée: 02:15.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.