«On n’est pas couché» : Caroline Fourest «refuse de recevoir des leçons» d'Aymeric Caron

par Libé Zap

La journaliste a perdu patience. Invitée pour la promotion de son livre «Eloge du blasphème» publié aux éditions Grasset, Caroline Fourest n’a pas su contenir ses nerfs face aux interruptions répétées d’un des chroniqueurs de l’émission, Aymeric Caron.

Le journaliste la relance sur son procès, en octobre 2014, concernant l’une des ses chroniques chez France Culture. Il revient sur les accusations de diffamation qui visaient Caroline Fourest et l’accuse de «détourner les propos» de certaines personnes pour servir son plaidoyer sur la laïcité.

«Je ne vais pas recevoir de leçons de vous. J'essaie d'être la plus rigoureuse possible, vraiment. Vous avez une obsession qui est celle de discréditer les gens, parce que vous avez un problème de confiance en soi. En fait, ça me fait chier de parler à quelqu'un d'aussi con que vous, je suis désolée», lance alors la journaliste. «Si elle a gagné son procès, vous pouvez la croire», tempère Laurent Ruquier, contraint d'intervenir dans le litige, ordonnant à Aymeric Caron de se taire. «J'ai tendance à ne pas forcément croire ce que dit Caroline Fourest», rétorque tout de même le chroniqueur.

Aymeric Caron assure dans une tribune publiée sur «Médiapart» que «la victime avait alors porté plainte et Caroline Fourest avait été condamnée en octobre dernier à verser 3 000 euros de dommages et intérêts et 3 000 euros de frais de justice».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.