Nicolas Sarkozy mis en examen: que signifient les chefs d'inculpation

par BFMTV

Nicolas Sarkozy, qui nie les faits qui lui sont reprochés, a été mis en examen ce mercredi pour "corruption passive", "financement illégal de campagne électorale" et "recel de fonds publics libyens" et placé sous contrôle judiciaire. Cette mise en examen a lieu à la suite de l'enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne électorale de 2007. Evelyne Sire-Marin, magistrate et vice-présidente du TGI de Paris, est revenue sur BFMTV sur la signification des chefs d'inculpation. Le plus lourd est la corruption passive, "c'est le fait d'avoir reçu des fonds de quelqu'un qui cherche à vous corrompre pour en retirer un avantage quelconque". Le recel de fonds publics libyens signifie "que les juges d'instruction considèrent qu'à un titre ou à un autre [...] que Nicolas a détenu illégalement des fonds" de la Libye.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.