Nicolas Sarkozy : «Chaque fois que le gouvernement ira dans ce sens, nous le soutiendrons»

par Libé Zap

Un Islamiste radical de 24 ans a été placé en garde à vue ce dimanche pour le meurtre d’Aurélie Châtelain ainsi que pour le projet de plusieurs attentats. L’ex-président de la République évoque son rendez-vous avec François Hollande au lendemain des attentats de Charlie Hebdo. «J’avais dit au lendemain des drames de janvier que la question n’est pas de savoir si cela recommencera mais quand cela recommencerait», déplore le président de l’UMP. Comme une alerte, Nicolas Sarkozy préconise de la «fermeté» et une certaine «vigilance» et reconnaît que «les forces de police ont bien agi». L’ancien rival de François Hollande, cité par i-Télé, affirme que «tout doit être fait pour assurer la sécurité des Français».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.