Nathalie Kosciusko-Morizet: "Je m'inquiète de la qualité de la relation avec nos grands alliés" - 02/09

par BFMTV

Dans l'émission Bourdin Direct, Nathalie Kosciusko-Morizet déplore le manque d'initiative de François Hollande sur le dossier de la Syrie. "La constitution n'oblige pas la consultation parlementaire. C'est la faiblesse de François Holande qui l'oblige. Hollande peut difficilement aller en Syrie sans l'aval des parlementaires", a-t-elle réagi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.