Nantes: "On a identifié les casseurs, il faut nous dire quand et comment aller les chercher et on va aller les chercher" Thierry Spitz, Alliance Police

par BFMTV

Les forces de l'ordre manifestent mercredi 18 mai place de la République à Paris pour dénoncer la "haine anti-flics". Depuis plusieurs semaines, de nombreux policiers et gendarmes ont été la cible de casseurs en marge des manifestations contre la loi Travail. La "haine anti-flics" est un sentiment dénoncé par plusieurs syndicats. Thierry Spitz, secrétaire régional adjoint d'Alliance Police à Nantes demande des instructions claires de la part de Bernard Cazeneuve. A Nantes, les casseurs seraient au nombre de 200 toujours d'après Thierry Spitz qui demande que "des instructions soient données pour qu'on siffle la fin de la récréation".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.