Najat Vallaud-Belkacem souhaite un débat entre élèves et enseignants

par libezap

La ministre de l'Education nationale estime sur France Inter que les enseignants doivent les élèves s'exprimer librement afin d'aborder au mieux la minute de silence qui aura lieu ce lundi à midi. «Dans le courrier, j'ai précisé que la minute de silence devait être précédée d'un temps d'échange. J'ai une pensée pour tous les enseignants qui reprennent, les enfants vont avoir envie de parler. C'est surtout l'effroi et la peur qui vont s'exprimer chez les élèves. Il faut les aider à verbaliser leurs émotions avant de procéder à la minute de silence.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.