Najat Vallaud-Belkacem : «Nous n'avons pas attendu Alain Juppé pour découvrir que les enseignants étaient sous-rémunérés

par Libé Zap

La ministre de l'Education nationale répond ce lundi sur France Inter aux critiques énoncées par le maire de Bordeaux dans son livre «Mes chemins pour l’école» (éditions Lattès), sorti le 26 août en librairies.

Dans ce programme pour l’éducation nationale, le candidat à la primaire Les Républicains (LR) prévoit notamment une augmentation de 10 % du salaire des instituteurs. Une mesure déjà envisagée par Najat Vallaud-Belkacem, qui annonce que «c'est l'objet du prochain quinquennat».

«Après que celui-ci ait été principalement consacré à recréer des postes, l'objet du prochain quinquennat sera d'aller plus loin sur cette revalorisation des rémunérations.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.