Mort du PS : «Monsieur Valls confond son désir avec la réalité»

par Le Parisien

A Solférino, siège du PS, c'est avis de tempête : deux jours après l'élection d'Emmanuel Macron, et avant même le début du Bureau national du parti socialiste qui se tenait ce matin, Manuel Valls a fait savoir sur RTL qu'il serait "candidat sous l'étiquette La République en marche " aux législatives en juin prochain. Avant d'ajouter : "Ce Parti socialiste est mort, il est derrière nous". L'ancien Premier ministre a immédiatement déclenché la colère de ses camarades, réunis en congrès à la Mutualité (Paris Ve).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.