Mauvaise récolte en perspective pour les viticulteurs français

par euronews-fr

Les vendanges ont commencé dans certaines régions de France mais la récolte s'annonce mauvaise. Les vignobles ont particulièrement souffert des intempéries. Le gel, les orages et même la grêle qui ont frappé de nombreux bassins au printemps, ont laissé place à la sécheresse qui commence déjà à faire sentir ses effets. Jérôme Durand, un viticulteur de Cognac constate les dommages irréversibles. "C'est complètement sec en profondeur. On voit aussi les conséquences directes sur les grappes de raisin qui sont à moitié, voire entièrement, noircies, cramées par la chaleur." Pas de vendanges en #Beaujolais avant le 25 septembre ? pic.twitter.com/Uwrc8VxIya- Bigbonobo (@bigbonobo) 28 août 2016 #Bordeaux : Une météo compliquée contraint les viticulteurs à retarder leurs vendanges. Explications. https://t.co/BxHskh5CIN- ECOMNEWS (@ecom_news) 28 août 2016 La production française de vin pourrait chûter de 10% par rapport à l'an dernier, selon le ministère de l'Agriculture. Les régions n'ont pas toutes souffert de manière égale. La Champagne, la Bourgogne, le Beaujolais, le Val-de-Loire et la Charente pourraient enregistrer de lourdes baisses, de 20 à 30 %. L'Alsace pourrait au contraire augmenter sa production, après quelques années catastrophiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.