Manuel Valls : le racisme et l’antisémitisme «ne répondront plus du droit commun»

par Libé Zap

Le Premier ministre s’est rendu à Créteil, lieu d’une agression antisémite en décembre. Il a dévoilé son plan contre le racisme et l’antisémitisme. «Le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie, la haine des musulmans et des étrangers augmentent de manière insupportable dans notre pays» a-t-il déclaré, c’est pourquoi le président de la République a annoncé que le racisme et l’antisémitisme «ne répondront plus du droit commun» et seront «inscrits dans le droit pénal».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.