Macron défend les frappes aériennes menées en Syrie

par afp

Le président français Emmanuel Macron affirme que les frappes menées contre des sites d'armes chimiques en Syrie "ne règlent rien" mais que la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni "sont intervenus pour "l'honneur de la communauté internationale".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.